Midilibre.fr
Tous les blogs | Alerter le modérateur| Envoyer à un ami | Créer un Blog

20/09/2012

Sète, Elections ? avant les municipales il y a le traité budgétaire européen !

 la chronique de Jacques Blin

cliquez sur l'article pour une lecture

sete,front de gauche,sans phlippe,denaja

19/09/2012

Assemblée citoyenne du Front de Gauche "collectif de Sète"

assemblée citoyenne collectif de sète

 Assemblée citoyenne du Front de Gauche

 collectif de Sète

Jeudi 20 septembre à 18h00

la boule rouge bd de Verdun

( à coté du bar le Provençal )

    Menu de rentrée

1 - Avenir du Front de Gauche ( son évolution, son fonctionnement, les formes de militantisme etc...)

2 - La bataille dans le cadre des assemblées citoyennes sur le traité européen...    

28/08/2012

TRAITE EUROPEEN ! Jean Luc Mélenchon et Pierre Laurent s'adressent à toute la gauche pour un référendum

Le Front de gauche

appelle à une manifestation nationale

pour lecture cliquez sur l'article

sete,front de gauche,traité européen,référendum,

02/07/2012

Union Européenne : Sous prétexte de l'adoption du pacte de croissance par le sommet des 27 à Bruxelles, le président de la République veut faire ratifier par le Parlement le traité budgétaire.

Cette décision a suscité de nombreuses réactions :

Ainsi, Pierre Laurent ( PCF) considère qu'il faut " renégocier comme promis, contrairement à ce qui s'est passé à Bruxelles, le pacte budgétaire européen, remettre la main sur les leviers du secteur bancaire avec la création d'un pôle public bancaire et financier pour mobiliser l'argent nécessaire, et engager une réforme fiscale très profonde ".

De son côté, Jean-Luc Mélenchon ( PG ) a estimé que la France " a fait de la figuration " et que " le nouveau pouvoir " de François Hollande avait ainsi " avalisé la politique européenne " de Nicolas Sarkozy. " Plus que jamais c'est au peuple de se prononcer et non pas à une assemblée où droite et socialistes vont voter sans discussion possible leur programme commun européen ", conclut-il.

Pour sa part, la Confédération européenne des syndicats ( CES ) estime que les mesures vont permettre " de gagner un peu de temps " mais restent nettement insuffisantes pour relancer l'économie et faire baisser le chômage. Elle explique que " le pacte pour la croissance ne prévoit rien de vraiment nouveau "! Pour l'essentiel, " il s'agit d'une utilisation améliorée des fonds européens et d'une mise en oeuvre de programmes déjà existants "!

Décidément, rien de nouveau !

Nous ne lâcherons rien!

Le combat continue!

 sete,union européenne,pacte de croissance,pacte budgétaire

28/06/2012

Hausse des tarifs de l'énergie : notre réaction !

 

sete,7ème circonscription herault,front de gauche,energie,edf,gdf,areva,total

 

Monsieur le Député,

Vous avez reconnu au soir de votre élection, que sans les voix du Front de Gauche, ni le Président de la République, ni vous-même, n'auriez pu être élus.

Notre candidat a rappelé lors de votre dernier rassemblement de campagne que les électrices et les électeurs du Front de Gauche seraient attentifs et vigilants.

Aujourd'hui, les marchés financiers tapent à la porte et réclament une hausse inadmissible du prix du gaz. Avant d'être le représentant du gouvernement vous êtes le représentant de celles et ceux qui vous ont donné mandat de député par leurs suffrages. Vous devez entendre leurs voix qui refusent toute hausse des tarifs de l'énergie.

Répondant en cela aux paroles de justice énoncées par le président de la République dans ses 60 engagements, notamment quand il écrit " qu'en matière de Services Publics, il protègera les consommateurs pour rétablir la confiance des Français dans l'économie ".

Nous pensons, par ailleurs, qu'il est nécessaire que rapidement le gouvernement avec le soutien de sa majorité reprenne la proposition du Front de Gauche en matière énergétique.

La voici:

"Réaffirmer la maîtrise publique, sociale et démocratique du secteur de l'énergie, seule garantie de la transparence, de l'indépendance, de l'expertise et de la qualité des installations et des exploitations.

Création d'un pôle 100% public de l'énergie comprenant EDF, GDF, Areva et Total re-nationalisé."

Céder dès aujourd'hui aux demandes des groupes financiers ne correspondrait pas à la volonté de changement affichée lors de la campagne électorale.

Soyez assuré de notre vigilance républicaine.

Texte adopté par l' Assemblée citoyenne du Front de Gauche de Sète le 21 juin 2012.