Midilibre.fr
Tous les blogs | Alerter le modérateur| Envoyer à un ami | Créer un Blog

18/04/2012

Message d'une citoyenne "a ceux qui hésitent encore quant au choix d'un candidat pour les Présidentielles.

A ceux qui hésitent encore

cliquez sur le message

programme front de gauche,l'humain d abord,abstention 2012,

 programme front de gauche,l'humain d abord,abstention 2012

 

 

Jean Luc Mélenchon "ne rien lacher !"

"Ne rien lacher"

Pour Jean-Luc Mélenchon, ce sont les derniers jours qui comptent le plus dans la campagne.

A Pau , dimanche15 avril, au cours d'un pique-nique géant auquel il participait aux côtés du porte-parole national du Pcf et responsable communiste local, Olivier Dartigolles, le candidat du Front de gauche à l'élection présidentielle a appelé les quelques 6000 participants à ne pas " relâcher l'effort une seule seconde " jusqu'au premier tour. "

Cette semaine va compter autant qu'un mois " a-t-il déclaré, estimant que " d'importants mouvements de décisions vont se prendre dans l'esprit des gens ", d'ici à dimanche, parce que " la droite est en train de dévisser ".

Toute la dernière semaine, c'est une période grands rapides, la situation est très dense, très concentrée les informations vont vite, je m'attends à des évènements qui soient des petits déclencheurs", a-t-il précisé." il va y avoir une réorganisation dans les consciences de ce qui est nécessaire ", a-t-il encore ajouté, raillant " la peur du rouge " qui saisit la droite et le patronat : "

Il faut laisser cette peur aux bêtes à cornes ", a conclu le candidat.

jean luc melenchon,presidentielle 2012

17/04/2012

Chantons : allez chiche !!!!! meeting à Sète ce soir 18 h 15

Allez chiche !

meeting à sète ce soir 18 h 15


Chantons : Allez, chiche ! par PlaceauPeuple

16/04/2012

le moteur du changement

Voilà ce que nous a transmis Jean Paul un internaute qui suit cette campagne ....

Il n'y a pas une vérité mais il y a bien des évidences. La colère de beaucoup, de millions de français a pu trouver en Mélenchon un formidable relais. La politique professionnelle en prend un coup, celle des chiffres, des graphiques experts, des comptes déficitaires pour le plus grand nombre.

Du balai et plus vite que ça !

L'impudence n'a que trop durée, Mélenchon a libéré la parole, a débridé les coeurs et les têtes. Il nous autorise à nous prendre en charge. Et autre évidence il est entendu, il est compris et une utopie se dessine. Une démocratie nouvelle vient ringardiser subitement tous ces gens qui vivent de la politique et qui ont monopolisé jusqu'alors les pouvoirs.

Sarkozy, Hollande, Bayrou, Joly se sont regardés dans leur miroir. Ils n'ont pas livré le combat contre les idées criminelles du front national qui exècre l'autre.

Pis Sarkozy a joué avec le feu de l'extrême droite et s'est tiré une balle dans le pied.

Onfray, Cohn Bendit, Bové, Joly et autres intellectuels soit disant progressistes au lieu de rejoindre la révolution en marche ergotent encore.

Peu importe Mélenchon a réussi là où ils ont échoué. Rassembler des millions de gens pour dénoncer l'inadmissible, les inégalités grandissantes, le fatalisme, etc...

Merci et Bravo à ces millions de personnes lucides et exigeantes. Il reste une semaine à convaincre autour de nous que l'avenir, plus que jamais, doit s'écrire avec le Front de Gauche pour moteur.

Cordialement : Jean-Paul

 

le moteur du changement,jean luc melenchon,sebastien andral,front de gauche

 

 

22/03/2012

Au dessus de la haine !

sebastien andral,valérie sers,front de gauche,marine le pen,toulouse,montauban

Après les évènements tragiques de Toulouse et Montauban, nombreux étaient ceux qui, dans leur délire xénophobe, souhaitaient que de tels faits viennent perturber la campagne électorale.

Faut-il s'étonner que Marine Le Pen n'ait même pas attendu la fin des opérations de police pour déverser sa haine ?

Elle n'a pas hésité à mener une vaste opération de récupération en traitant de " salauds" le Front de Gauche, SOS Racisme et même François Bayrou, avant de reparler de la peine de mort.

Honte à elle !

Le rejet de l'autre est une invitation à la haine et à la violence.

Les évènements sont trop graves. Dans ce moment de douleur collective, l'indécence des petits calculs sera perçue comme telle.

Que Nicolas Sarkozy ne l'oublie pas. Deuil et unité nationale peuvent vite devenir hypocrisie et piège. Comme si les critiques sur son bilan devaient subitement disparaître, comme si nous devions taire les insultes entendues depuis 5 ans, à Dakar comme à Grenoble!

Nicolas Sarkozy n'est pas le mieux placé pour nous donner des leçons de droiture républicaine.

Ce drame est aussi son échec : Où était donc la capacité des grands " sécuritaires" à faire leur travail ?

Désormais la tâche de tous les citoyens est de lutter contre les assimilations et les stigmatisations.

Transmettre et enseigner le minimum vital pour le bien commun, la compassion et l'intelligence collective se tiennent au-dessus de la haine. Puis, défier les maux du monde qui font flamber les sombres croyances.

Donner les connaissances pour garder l'histoire " près de nous, mais devant nous" comme l'écrivait le philosophe Jacques Derrida.