Midilibre.fr
Tous les blogs | Alerter le modérateur| Envoyer à un ami | Créer un Blog

28/06/2012

Hausse des tarifs de l'énergie : notre réaction !

 

sete,7ème circonscription herault,front de gauche,energie,edf,gdf,areva,total

 

Monsieur le Député,

Vous avez reconnu au soir de votre élection, que sans les voix du Front de Gauche, ni le Président de la République, ni vous-même, n'auriez pu être élus.

Notre candidat a rappelé lors de votre dernier rassemblement de campagne que les électrices et les électeurs du Front de Gauche seraient attentifs et vigilants.

Aujourd'hui, les marchés financiers tapent à la porte et réclament une hausse inadmissible du prix du gaz. Avant d'être le représentant du gouvernement vous êtes le représentant de celles et ceux qui vous ont donné mandat de député par leurs suffrages. Vous devez entendre leurs voix qui refusent toute hausse des tarifs de l'énergie.

Répondant en cela aux paroles de justice énoncées par le président de la République dans ses 60 engagements, notamment quand il écrit " qu'en matière de Services Publics, il protègera les consommateurs pour rétablir la confiance des Français dans l'économie ".

Nous pensons, par ailleurs, qu'il est nécessaire que rapidement le gouvernement avec le soutien de sa majorité reprenne la proposition du Front de Gauche en matière énergétique.

La voici:

"Réaffirmer la maîtrise publique, sociale et démocratique du secteur de l'énergie, seule garantie de la transparence, de l'indépendance, de l'expertise et de la qualité des installations et des exploitations.

Création d'un pôle 100% public de l'énergie comprenant EDF, GDF, Areva et Total re-nationalisé."

Céder dès aujourd'hui aux demandes des groupes financiers ne correspondrait pas à la volonté de changement affichée lors de la campagne électorale.

Soyez assuré de notre vigilance républicaine.

Texte adopté par l' Assemblée citoyenne du Front de Gauche de Sète le 21 juin 2012.

Commentaires

Nous association de défense des consommateurs, nous sommes surpris de lire cette lettre destinée au Député fraichement élu.
Notre réaction est de constater l'inconscience et le non savoir des textes qui sont en cours depuis 1997. Jusqu'à présent vous avez ignoré les signatures sur l'AGCS. Aujourd'hui vous semblez découvrir le problème. La FRANCE est membre actif de l'Europe, et c'est impossible de revenir en arrière sans obliger le peuple de payer la note au prix fort et d'être assignée au tribunal suprême de l'OMC!!
Re-nationaliser EDF, GDF, la POSTE , la SNCF, l'E-N et les autres ne peut se faire que par une révolution sanglante.
Il fallait écouter lors des interventions, pas maintenant, c'est trop tard ?

Écrit par : TOURNAN Jean-Paul | 28/06/2012

Surprenant votre commentaire Monsieur TOURNAN, sauf erreur de ma part, ce blog n'est ni UMP, ni PS. J'espère que les responsables de cette lettre auront à coeur d'éclairer leur position par rapport à vos remarques.

Écrit par : Lecteur libre | 28/06/2012

Monsieur TOURNAN fait la différence entre les commentaires qui arrangent les intérêts des groupes et ceux qui défendent l'avenir d'une société comme ceux qui sont dans la misère.
Vous parlez des responsables qui auront à coeur d'éclairer la lanterne mais de quelle couche veut-on parler ?
Les dits responsables ont été interpellés plusieurs fois sur ce sujet, mais aujourd'hui je me pose la question "Ont-ils lus une seule fois les texte de l'AGCS" Je pense que non, car depuis 1997 ils avaient le temps d'informer aussi bien leurs camarades que leurs électeurs. Sur ce sujet pas un mot, alors ?
Il est toujours facile de se mettre derrière un panneau et dire, comme plusieurs responsables "on connaît" et leurs discours n'ont rien à voir avec ce texte. Aujourd'hui le peuple paye au prix fort la note.
Dire que le PCF n'a jamais été dans le courant de la politique me semble érroné, quant au FDG, vous avez raison, il n'existait pas à cette époque, mais depuis !!!

Écrit par : TOURNAN Jean-Paul | 28/06/2012

"Sans vouloir polémiquer avec le représentant de l'association de défense des consommateurs, il nous semble utile de rétablir quelques faits. Tout d'abord, aucun élu PCF à l'époque ou n'existait pas le Front de Gauche n'a entériné l'AGCS. Mieux, dans les assemblées territoriales (CG, Région, etc,) nous avons fait voter des motions mettant ces collectivités hors AGCS. Quant à l'impossibilité de revenir en arrière et à la menace d'assigner le peuple devant le tribunal de l'OMC, c'est nier les capacités du peuple à imposer par une révolution "non sanglante" sa volonté.
Ces propos venant d'une association de défense des consommateurs, surprennent. Ecrire c'est trop tard, c'est encourager le PS à aller plus loin, c'est sombrer dans une fatalité et démobiliser les bonnes volontés. Militants, progressistes, humanistes et anti-capitalistes nous demandons à cette association de réfléchir à la portée de ces propos.".

Écrit par : collectif citoyen du Front de Gauche de Sète | 28/06/2012

Syndicaliste CGT, je suis étonné que les consommateurs (CGT ?) que représentent Monsieur Tournand ignorent la position de leurs camarades de la fédération CGT des mines et de l'énergie. Celle-ci a réclamé dès lundi un moratoire sur la hausse des tarifs du gaz tout en se disant convaincu que les consommateurs ont trop payé par le passé et qu'elle estime que s'il y a une répercvussion rétroactive à faire, ce devrait être à la baisse. Alors, pas besoin d'aller chercher l'OMC ou d'autres organismes au service du capitalisme mondial...

Écrit par : Un syndicaliste interloqué | 29/06/2012

Mon cher camarade syndicaliste interloqué, je ne suis pas si farfelu que l'on veut me faire passer. Je n'ai jamais dit que les syndicats ne faisaient pas de travail, ce sont les politiques qui ne veulent pas en parler de l'AGCS. C'est à eux qui faut faire les reproches !
Faisant référence à l'OMC, il serait bon, camarade, de faire un tour auprès du tribunal de l'OMC qui condamne les pays membres qui ne se plient pas aux exigences de ces groupes dont personne ne parle.
Il est possible que mon argumentation, très limité, mais mes interventions sur ce sujet ont été très commentées en C-A de la Fédération INDECOSA - CGT.
Défendre les consommateurs / usagers il y a des années que nous nous bâtons sur des sujets de cette qualité. C'est depuis 1994, qu'avec des camarades du Mirail, à TOULOUSE, nous sommes sur le terrain pour dénoncer les agissements du BILDERBERG comme de la TRILAT2RALE, et là pas beaucoup de monde ne s'est présenté pour parfaire le travail.
Les syndiqués CGT comme les autres subissent les méfaits de cette concurrence décidée par ce fameux texte. C'est ce texte qui faut illimininer ? Voila le but que nous poursuivons !

Écrit par : TOURNAN Jean-Paul | 29/06/2012

Moi je suis d'accord avec sébastien ANDRAL car si on ne peu plus rien faire il vaut mieux tout stopper. L'eau,l'électricité, le gaz c'est le patrimoine payé par les français et devrais etre au service dyu pays et non a ces charognards d'actionnaires. Le gouvernement a t'il le pouvoir de refusé cette augmentation de 10% du gaz?? a lire vos arguments faut t'il continuer a lutter ? . En ce qui me concerne je dis OUI car le gouvernement en ayant une majorité obsolus risque de dérapé sur sa politique, il suffit de voir la hausse minable pour les smicards. Oui au 2 tour j'ai voté Hollande et Dénaja mais je ne donne pas de délégation de pourvoir.

Écrit par : REILLES J C | 01/07/2012

Mon cher J-C je suis d'accord avec ton papier quand tu dis que si on ne pouvait rien faire il vaut mieux tout stpper. Que l'on pose le dossier de l'eau, et j'en connait un peu sur ce sujet,que l'on parle de l'électricité, mais on oubli LINKY, que le gaz manque de raisonnement, mais il faudrait participer aux réunions de ces ENTREPRISES, on serait d'un autre avis !.
Aujourd'hui se n'est pas le ou les gouvernements qui mènent la politique, c'est comme tu le dis ces "charognards" de financiers et leurs actionnaires qui font la pluie et le beau temps. Mais comment s'appelle leur association ? Qui sont ces suprêmes responsables ? Portent-ils un nom ? Où se réunissent ils ?
Tu parles des miettes que l'on a donné au SMIC, mais HOLLANDE ne peut pas donner plus qu'il a fait, il est manipulé par ces groupes !!!
Malheureusement, se n'est pas la majorité qui va faire basculer les données à gauche, je suppose que tu le penses comme moi !

Écrit par : TOURNAN Jean-Paul | 02/07/2012

Un autre exemple de l'application de l'AGCS par le démantèlement de la SNCF, par le gouvernement Européen, Où sont les grandes voix ?
Toujours le même silence !!
Il est plus facile de critiquer ceux ou celui qui dénonce(nt) les faits, plus tôt que de réfléchir avant que la catastrophe arrive, car c'est dans le contenu du texte, rien de nouveau ?

Écrit par : TOURNAN Jean-Paul | 06/07/2012

Les commentaires sont fermés.