Midilibre.fr
Tous les blogs | Alerter le modérateur| Envoyer à un ami | Créer un Blog

14/06/2012

Rassemblement du 13 Juin à Sète : l'intervention de Sébastien Andral

Ma présence, ici ce soir, se veut un geste de rassemblement contre la droite et son extrême.

Les résultats du premier tour des élections législatives confirment la volonté de nos concitoyennes et concitoyens de tourner la page de la droite.

Ce scrutin est marqué par une forte abstention et une bipolarisation accrue des exprimés qui déforment  la réalité et la diversité de la vie politique de notre pays.

L’inversion du calendrier électoral minore et dénature la portée du scrutin législatif. C’est un grave problème démocratique que seules d’ambitieuses réformes institutionnelles et constitutionnelles, comme par exemple l’introduction de la proportionnelle, allant vers une VI ème république peuvent résoudre. C’est un objectif que le Front de Gauche veut porter.

Les deux batailles présidentielles et législatives que nous avons menées au cours de ce semestre, constituent une promesse d’avenir et un atout sans lequel la gauche ne pourra réussir.

Le Front de Gauche, que je représente, est porteur de 4 millions de voix sans lesquelles François Hollande n’aurait pas été élu.

4 millions de voix sans lesquelles Sarkozy serait encore au pouvoir.

4 millions de voix qui seront attentives et exigeantes quant à la politique du prochain gouvernement.

Le changement c’est maintenant,  il faut refuser le diktat des marchés financiers et restaurer l’autorité de l’Etat envers les banques.

Pour cela il est nécessaire et obligatoire que la banque centrale européenne soit au service des citoyens et prête à 0 % aux états et collectivités territoriales.

Le changement c’est maintenant. Il faut répondre aux aspirations du peuple. La relance de la croissance dans ce pays ne pourra se faire sans une amélioration du pouvoir d’achat et une augmentation conséquente du SMIC, des salaires et des pensions.

Comme le montre la situation en Europe (Grèce, Espagne, Portugal, Irlande …) ne pas s’inscrire dans cette démarche novatrice pour une réelle alternative ferait prendre le gros risque d’ouvrir la voie à la fascisation de notre société.

Le 6 mai nous avons viré Sarkozy.

Le 17 juin nous virerons d’Ettore et son acolyte  Commeinhes qui ont voté toutes les lois cassant les acquis sociaux et démocratiques hérités du conseil national de la résistance.

Le 17 juin nous mettrons hors d’état de nuire le front national.

Le 17 juin nous voterons Sébastien Denaja.

Commentaires

Présent a ce méeting pour accompagner mon candidat de front de gauche Sébastien Andral et aussi la participation a la tribune de François LIBERTI .Les élus de tous pour sete ,le secrétaire du parti communiste alain et christiane etait également présent. le discour de sébastien Andral et de François Liberti ont eté a la hauteur politique une écoute tres attentive dans la salle de nos deux camarades. Les socialistes ont apprecier notre présence et notre soutien a vouloir battre l'UMP. Le langage du front de gauche en soutien au candidat DENAJA pour ce 2 tour a etait tres clair ne rien faire pour faire élire l'UMP d'ettore.quand il n ya pas l'union la droite a le chemin libre et nous en savons quelques chose dans ce domaine la. Bravo a nos deux camarades pour leur prestation tres claire vous avez fait honneur au front de gauche par cette démarche politique, en esperant que la prochaine fois!!!!!!!!!!

Écrit par : REILLES J CLAUDE | 14/06/2012

Les commentaires sont fermés.